Managers utilisant Carnet de suivi Outil de gestion de projets et d'équipes

La sécurité a toujours été une priorité dans l’industrie de la construction. Cela ne conduit pas seulement à de grosses pertes et surcoûts pour l’entreprise, mais aussi à de nombreuses blessures ou même décès des travailleurs de terrain.

Les statistiques montrent clairement quels sont les obstacles rencontrés par l’industrie lorsqu’il s’agit de lutter efficacement contre ce problème. En 2013, l’OSHA révélait qu’un décès d’ouvrier sur cinq dans les entreprises privées américaines se produisait dans le secteur de la construction.

Il est effrayant de penser que cette situation était encore pire avant la révolution industrielle, quand la sécurité des ouvriers était un aspect totalement négligé d’un projet.

Cependant, les choses semblent évoluer, bien que ce soit encore assez lent. Dans les faits, le secteur de la construction a toujours été frileux à l’idée de s’adapter aux nouvelles technologies.

Il y a néanmoins eu de nombreux progrès de faits en matière de sécurité dans le secteur de la construction après la révolution industrielle et qui reçoivent aujourd’hui l’attention qu’ils méritent. Quelques uns des plus importants sont apparus avec les avancées technologiques, et c’est de ceux-là que nous allons traiter dans cet article.

Caméras de recul pour les équipements lourds

Il est bien connu que dans le secteur de la construction les équipements lourds sont en grande partie responsables des blessures et décès sur les chantiers. Bien que des mesures de sécurité soient en vigueur pour rendre leur utilisation plus sûre, il reste encore des risques ignorés.

L’un d’eux est le manque de caméras de recul, qui peut s’avérer fatal lors de manœuvres en marche arrière des équipements lourds utilisés dans les activités minières, des camions routiers et citernes, mais aussi de machines plus petites comme des chargeuses compactes et des chariots élévateurs.

Track-Vision est un fournisseur spécialisé dans les caméras de recul adaptées à ces machines. Il y a bien entendu des avantages évidents à l’utilisation de caméras de recul, mais il y en a aussi de moins visibles.

Ils offrent au conducteur une vue à 115 degrés sur le site, ce qui rend les manœuvres considérablement moins dangereuses. De la même façon, elles peuvent enregistrer les vidéos, ce qui ne pose plus la nécessité d’avoir un témoin oculaire en cas d’accident.

Lampes frontales plus sûres

Saviez-vous que les casques de protection des ouvriers pouvaient être améliorés pour une meilleure protection ? Avec l’Illumagear Halo Light, qui peut être repérée jusqu’à 400 mètres, vous serez parfaitement visible.

Les professionnels de la construction travaillant de nuit pourront être facilement identifiés, minimisant ainsi le risque d’accidents dus au manque d’éclairage et à l’incapacité de voir si quelqu’un est dans le champ d’une machine lourde avant qu’il soit trop tard.

Drones de construction

Bien qu’il semble y avoir quelques problèmes associés à l’utilisation de drones sur les sites de construction, ils ont aussi des avantages qui peuvent facilement faire oublier ces inquiétudes.

Tout d’abord, ils poussent les ouvriers à suivre une meilleure discipline de travail ainsi que toutes les normes de sécurité, étant donné que le chef de chantier peut garder un œil sur eux dès qu’il le souhaite.

Il est également plus pratique et agréable de contrôler à distance les activités menées sur le site. Certaines activités de « contrôle » (comme contrôler l’état de la structure d’un échafaudage) peuvent également être menées sans mettre en péril la sécurité des ouvriers.

Vérifier l’intégralité d’une structure serait également bien moins chronophage et plus facile car le drone est capable de vous donner l’information sans que vous ayez à envoyer une équipe sur le terrain.

Par GenieBelt - logiciel de gestion de projet de construction, également facile d’utilisation.